logocopro

Copropriété

Accès direct aux rubriques

Recherche sur le site


GARAGE : INSTALLATIONS NOUVELLES

p Les installations doivent respecter les prescriptions techniques qui suivent.

 

p 1. La porte reste solidaire de son support.

 

p 2. Un système de sécurité interrompt immédiatement tout mouvement d’ouverture ou de fermeture de la porte lorsque ce mouvement peut causer un dommage à une personne.

 

p 3. Lorsque le système de sécurité est défectueux, le fonctionnement automatique de la porte s’interrompt.

 

p 4. Le système de commande de la porte est volontaire et personnalisé, à moins que la conception de la porte ne permette que son utilisation, même anormale, ne crée aucun danger pour les personnes.

Sont surtout visés les enfants qui jouaient avec le mécanisme de la porte lorsqu’il pouvait être actionné par un simple bouton-poussoir ou autre système équivalent. 

De nombreuses formules existent maintenant qui permettent au conducteur d’actionner l’ouverture sans sortir du véhicule, même si l’innovation est guidée aussi par la protection contre le vol (clé, carte, émetteur, clavier codé…).

Le marquage au sol est réalisé par des bandes obliques alternées de couleurs jaune et noir

 

p 5. Le volume de débattement de la porte est correctement éclairé et l’aire de débattement est indiquée par un marquage au sol.

Cette disposition concerne tout type de porte, même si elle est plus importante dans le cas d’une porte “basculante”. Il faut éclairer, sans éblouir (au moins 50 lx.) Le marquage au sol est réalisé par des bandes obliques alternées jaune et noir.

 

p 6. Tout mouvement de la porte est signalé, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, par un feu orange clignotant visible de l’aire de débattement. La signalisation précède le mouvement de la porte (de deux secondes au minimum).

Pour les portails, un seul feu suffit s’il est visible des deux côtés en position fermée.

 

p 7. Il faut que la porte puisse être manœuvrée de l’extérieur comme de l’intérieur pour permettre de dégager une personne accidentée.  La manoeuvre extérieure est facultative si la pression exercée par la porte est telle qu’elle ne fait pas obstacle au dégagement de la personne accidentée. Pratiquement, cela veut dire que le poids et la résistance de la porte doivent permettre de soulever la porte de 20 cm pour dégager la personne bloquée. En cas de contact, il ne faut pas non plus que le poids de la porte puisse blesser la personne.

 

Image

 

 

(Extraits fiche pratique INC)


 

Nb de visiteurs:96601
Nb de visiteurs aujourd'hui:57
Nb de connectés:2